Il arrive parfois qu’un PC ne donne plus signe de vie du jour au lendemain. Cette désagréable expérience peut arriver à tout le monde. Si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est parce que vous rencontrez effectivement le problème. Gardez espoir !

Commencer par vérifier la batterie et l’écran du PC

La vérification de la batterie devrait être faite en priorité face à un refus de démarrer. Pensez à la détacher pour ensuite la remettre en place si vous savez comment faire. Vérifiez également l’alimentation. Il se peut que le souci vienne du chargeur. Quand la batterie est totalement vide, le PC ne pourra pas démarrer sans une source de courant. Vous devrez également vous assurer que l’écran n’est pas hors service (HS). Une réparation s’impose si c’est le cas.

 

Essayer de démarrer l’ordinateur en mode sans échec

Avant de redémarrer votre ordinateur, essayez de voir si une clé USB est laissée sur l’un de ses ports. La présence d’un CD dans le lecteur peut aussi occasionner un plantage au démarrage. En effet, votre PC croira qu’il faudra considérer l’USB ou le DVD comme un support de bootage. Il faut l’enlever. Le mode sans échec reste la solution ultime si jamais un programme de type virus empêche la mise en route de votre appareil. Sélectionnez cette option après avoir éteint puis rallumé votre PC.

 

 

S’assurer que les différents composants hardwares sont fonctionnels

Une panne matérielle peut entrainer un refus de démarrer. Avec de la chance, il s’agit d’un souci de compatibilité. Il se peut que la barrette de RAM ou un autre composant que vous avez récemment ajouté soit hors service ou incompatible. Si vous vous connaissez en hardware, retirez les pièces ajoutées récemment. Gardez uniquement les composants nécessaires au fonctionnement BIOS. Si le problème persiste, la carte mère ou la mémoire vive d’origine peut être tombée en panne.

No Comment

You can post first response comment.

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.